Le marché du référencement en France et en Belgique

by admin on 11 December 2009

Consultant en référencement d’origine française, officiant à Bruxelles, j’ai pu remarqué qu’il existe d’importantes différences entre le marché français et le marché belge du référencement.

Un marché émergeant

En France

En France, le marché du référencement est dominé par quelques entreprises très importantes au niveau national et occupé par de nombreuses PME au niveau régional et local. En parallèle, le statut d’auto-entrepreneur a permis l’émergence de nombreux travailleurs indépendant incorporant des services en matière de référencement.

En Belgique

En Belgique, la situation est relativement différente en ce qu’aucune entreprise ne domine le marché du référencement. Il n’y a ni monopole, ni duopole ou encore oligopole. Cela est notamment du à des facteurs d’ordre de culturel.

Des différences en termes culturelles et linguistiques

Un des facteurs les plus important est sans aucun doute la situation politique de la Belgique qui possède, rappelons-le, trois langues officielles : le français, le flamand et l’allemand (bien que ce dernier n’était pratiqué dans les faits que par une infime minorité).

A cela s’ajoute la problématique de la capitale bruxelloise. Bruxelles est une ville internationale, c’est même la capitale européenne en ce qu’elle héberge le siège des trois principales institutions de l’Union européenne : le Conseil de l’Union européenne, la Commission européenne et le Parlement européen. Autour de ces institutions gravitent  une myriade de groupes d’intérêt qui ont pour principal objectif d’influencer le processus décisionnel en leur faveur. La conséquence, au point de vue du marché du référencement en Belgique, c’est sans aucune doute la superposition de ce marché de niche en langue anglaise.

Cette situation culturelle complexe est sans aucun doute la cause de cette fragmentation du marché belge du référencement, ce qui permet aussi à des consultants indépendant comme moi de pouvoir proposer des offres aussi compétitives que certaines agences de conseils.

Comments on this entry are closed.